49.464 tonnes de cuivre et 2.970 tonnes de cobalt produites au 1er trimestre 2014

Des ouvriers de Tenke Fungurume Mining

Des ouvriers de Tenke Fungurume Mining

Aussi, à ce jour, TFM note que tous les paiements réunis représentent un total non négligeable d’environ 931 millions de dollars américains : 220 millions de dollars au titre de cotisations sociales et autres obligations sociales connexes dont 12 millions de dollars payés au premier trimestre 2014. 291 millions de dollars l’ont été au titre de droits de douane et droits connexes dont 14 millions de dollars payés au premier trimestre de cette même année. 385 millions de dollars dont 15 millions payés aux trois premiers mois de 2014 ont été décaissés au titre des redevances et autres obligations fiscales. 34 millions de dollars dont 0.3 million de dollars au premier trimestre 2014 ont été engloutis au titre de permis de travail et autres paiements connexes. Sur le plan social, TFM a, depuis 2006, financé, pour un total de 81 millions de dollars, des projets de développement communautaire dont 4 millions de dollars durant le premier trimestre 2014 qui comprend le personnel engagé dans le programme et les coûts administratifs. Cependant, depuis le début de sa production commerciale, TFM réalise qu’elle consenti 0.3 % des revenus nets de la vente des métaux pour financer le Fonds social communautaire de TFM.

Ce qui représente 16.6 millions de dollars en faveur de ce même Fonds. Actuellement, le Fonds social communautaire de TFM est dirigé par des représentants des communautés de Tenke et de Fungurume, de la province et de TFM qui gèrent ce Fonds. Globalement, les paiements des taxes, les permis de cession, les paiements d’actifs, les contributions au développement communautaires et les contributions au Fonds représentent une somme d’environ 1 milliard de dollars en contributions financières et contributions au développement communautaire consenties par TFM en faveur de la RD Congo. Comme on le voit, l’investissement cumulé de TFM dans le projet minier en RD Congo a atteint environ 3 milliards de dollars et représente l’investissement le plus important dans l’histoire récente de la RD Congo. En 2013, TFM a achevé sa deuxième phase d’expansion qui comprend l’optimisation de l’usine actuelle et l’augmentation des capacités de la mine, du broyeur ainsi que la capacité de traitement. Les nouvelles installations de broyage se comportent aussi bien avec une capacité moyenne au premier trimestre de 14.500 tonnes par jour. La fin des travaux de construction de la deuxième usine d’acide sulfurique prévue en 2016 augure de meilleures performances de TFM. Pour s’assurer une production toujours en hausse au Katanga, TFM, qui tient à évaluer le potentiel total de ce district minier très prometteur de Tenke Fungurume, procède aux activités de forage et aux analyses de recherche et à des tests métallurgiques. Ces analyses sont incorporées dans les plans futurs d’évaluation des opportunités d’expansion. TFM espère que les volumes de production du projet continueront à s’étendre sensiblement avec le temps. En sa qualité de plus grand producteur de cuivre de la RD Congo et avec des perspectives de croissance et des succès constants, TFM est fier de contribuer à la croissance de la RD Congo.