C1 : V. Club à la conquête du deuxième sacre

Tombeurs du CS Sfaxien, les Dauphins noirs retrouvent la finale de cette prestigieuse compétition continentale, trente-trois ans après. Ils vont rencontrer les Algériens d’Entente sportif Sétif qui ont éliminé le TP Mazembe. 

Le club congolais retrouve la finale de cette compétition 33 ans après.  (DR)

Le club congolais retrouve la finale de cette compétition 33 ans après. (DR)

Après son raté, en 1981, face aux algériens de JS Kabylie (1-0/4-0), l’Association sportive Vita Club tient à ajouter dans son palmarès, un deuxième trophée continental. Dans cette finale aller de la 18e édition de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), les Congolais vont croiser le fer avec les Algériens de l’Entente sportive Setif, le week-end du 24 au 26 octobre, au stade Tata Raphaël de Kinshasa. Le match retour est prévu pour le week-end du 31 octobre, 1er et 2 novembre, au stade du 18 mai 1945 de Sétif. Les deux équipes comptent chacun un titre continental à leur actif. Pour s’offrir le visa pour sa troisième finale continentale de l’histoire, le club congolais s’est imposé (2-1) sur le terrain du CS Sfaxien (Tunisie), en demi-finale retour de la Ligue des champions, le 27 septembre. Le seul trophée des Moscovites remonte à 1973 contre Ashanti Kotoko (Ghana). Les V. clubiens s’étaient imposés à Kinshasa (3-0), avant de perdre à Kumasi (4-2). Cette saison, la formation de Kinshasa revient sur l’échiquier continental avec un sursaut d’orgueil. L’équipe a mieux négocié la plupart de ses matches joués à l’extérieur. D’ailleurs, les Vers et noirs viennent de briser un cycle de défaites historiques. Les statiques de la CAF démontrent que, depuis 1965, les clubs qui ont remporté le match aller par deux buts à un, ne se sont jamais qualifiés pour le prochain tour dans cette compétition africaine.

Palmarès semblable     

« La religion doit être un vecteur Il n’y aura pas de finale 100% Congolais, contrairement aux souhaits. Le Tout puissant Mazembe a été éliminé dans son fief de Kamalondo par l’Entente sportive Setif. Malgré sa victoire (3-2), les Corbeaux lushois ont vu la qualification en finale leur échapper à cause de la logique de but marqué à l’extérieur. Ça sera donc un choc congolo-algérien. V.Club et ES Sétif comptent chacun un joueur prétendant au titre de meilleur buteur (6 buts) de la compétition: l’Algérien El Hedi Belameiri et le Congolais Firmin Mubele Ndombe. Les deux clubs se sont déjà croisés en 2012, en 16ème de finales de cette même compétition. Les Algériens avaient réussi à éliminer les Congolais (0-0/2-3).