La Corée du sud ramène de l’eau potable à Idiofa

L’agence coréenne de coopération internationale (Koica) vient de décaisser 4 millions de dollars pour l’amélioration de la qualité de l’eau dans cette cité de la province du Bandundu. 

Approvisionnement en eau potable au bord du lac Kivu à Goma (R.O)

Approvisionnement en eau potable au bord du lac Kivu à Goma (R.O)

Après une longue attente, le « Projet de l’amélioration de la qualité d’eau et assainissement » à Idiofa et ses environs, dans la province de Bandundu, tend vers sa matérialisation, grâce à ce financement de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), pour le compte du gouvernement de la RDC, au terme d’un protocole d’accord signé récemment entre les deux parties. Le pays donateur compte sur l’implication des populations locales pour la mise en œuvre de ce projet dont l’exécution s’étale sur trois ans. Il vise particulièrement le renforcement et l’amélioration de la qualité de l’eau en faveur de la population. Parallèlement à cet objectif principal, se greffent d’autres aspects à améliorer, à savoir : réduire le taux des maladies d’origine hydrique dans les agglomérations concernées dont le taux varie actuellement de 11 à 33 %, assainir les installations sanitaires et assurer la gestion durable des installations de traitement d’eau. Le projet qui a ciblé dix localités du territoire d’Idiofa, sera matérialisé sur le terrain à travers notamment, des forages d’eau, des mini-réseaux hydrauliques, l’aménagement des sources d’eau, la construction des latrines des hôpitaux et des écoles ainsi que la construction des réservoirs destinés à recevoir les eaux des pluies qui seront par la suite traitées. Après l’étape d’Idiofa, Koica va soutenir un autre projet de construction d’une usine de traitement d’eau à Lemba Imbu, dans la banlieue de Kinshasa, en perspective de faire accéder une grande partie de la population à l’eau potable. Selon les statistiques recueillies auprès du bureau de Koica à Kinshasa, la RDC figure parmi les 26 pays bénéficiaires prioritaires de la coopération coréenne. Les relations antre les deux pays se sont consolidées avec les visites du Président Joseph Kabila en Corée en 2005 et 2010 ainsi qu’avec celle du Président de Corée Lee Nyung Back en RDC en 2011. Depuis l’installation du bureau Koica au pays en 2009, la coopération entre les deux pays connaît un regain. Par ailleurs, il a été créé, en RDC, à l’initiative des congolais, une asbl dénommée ’’Amis de la Koica (Amiko)’’ avec, entre autres objectifs, créer des conditions favorables pour l’intervention de cette agence dans le pays et vulgariser les principales réalisations, qu’elle a financées par Koica sur le sol congolais. Koica a établi une « Stratégie de Partenariat-Pays » en 2011 qui fait ressortir la stratégie d’assistance à long terme en faveur de la RDC de 2012 à 2015.