Le taux d’inflation toujours au ralenti

Hôtel du gouvernement à Kinshasa. (Photo BEF)

Hôtel du gouvernement à Kinshasa. (Photo BEF)

« Les projections du taux de croissance le situent à 8,8 %, sur base des enquêtes réalisées », a rapporté la dernière réunion du 7 juillet du gouvernement consacrée au suivi de la situation économique et financière du pays (Troïka stratégique). Le ralentissement du niveau de l’inflation observé à fin juin s’est poursuivi durant la première semaine de juillet. Les autres indicateurs affichent une grande stabilité, souligne le ministre délégué aux Finances. Concrètement, le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,017 % (-0,001). En cumul annuel, il a atteint 0,725 % au niveau national. Le taux d’inflation à fin de l’année serait de 1,401 %, contre un objectif de 3,7%.

Le marché de change, au 4 juillet 2014, est demeuré stable, avec une légère appréciation (+0,2 %) à l’indicatif, et une variation nulle sur le marché parallèle. Le taux de change sur ces marchés était à 924,26 francs pour un dollar et 931,25 francs pour un dollar respectivement.

Les réserves internationales en baisse

Encore une baisse des réserves internationales. Elles sont à 1.739,87 milliards de dollars, couvrant 8,31 semaines d’importations contre 1,778 milliards de dollars couvrant 8,49 semaines d’importations, il y a une semaine. Lors de sa réunion du 1er juillet, le gouvernement avait chargé la Banque centrale du Congo à poursuivre la reconstitution des réserves, tout en limitant des dépenses en devises en faveur des nationaux et résidents.

Le taux directeur de la Banque Centrale du Congo est à 2,0 %, avec une marge de positivité de 0,58 point.

Au niveau national, les projections du taux de croissance le situent à 8,8 %, sur base des enquêtes réalisées.

Troïka

« Les opérations financières de l’Etat, au mois de juin 2014, dégage un déficit du solde général d’un niveau de 78,36 francs résultant des recettes de 247,05 milliards de francs, et des dépenses de 325,41 milliards de francs », selon la Troïka. En cumul depuis le début de l’année, au 4 juillet 2014, le Trésor public affiche un solde positif de 143,7 milliards de francs.

La Troïka a aussi fait part du rapport de la Banque africaine de développement sur les perspectives économiques en Afrique. La BAD indique qu’à moyen terme, les perspectives économiques en Afrique restent positives. La croissance devrait s’accélérer pour atteindre 5% en 2014, et se situer entre 5% et 6% en 2015.

Le cours du cuivre grimpe à l’international 

Le cours du cuivre a enregistré de nouveau une substantielle augmentation, passant de 6898 dollars la tonne à 7120,50 dollars, soit plus de 3,23 %. Le prix du cobalt s’est maintenu à 30870 dollars. En ce qui concerne l’or, le prix de l’once s’est accru de 0,3 %, s’établissant à 1.319,8 dollars contre 1316,37 dollars il y a une semaine. Au 3 juillet 2014, les cours de baril du pétrole étaient à la baisse sur les deux marchés de Londres et de New York, se situant respectivement à 111,01 dollars (-1,9 %) et à 104,10 USD (-1,56 %). Même tendance pour les produits céréaliers à la même période : 15,00 dollars (-0,99 %) pour le riz ; 153,58 dollars (-5,97 %) pour le maïs ; et 561,75 dollars (-2,8 %) pour le blé.