Boeing lance officiellement le B787-10

ERIC PIERMONT [AFP] FRANCE, Le Bourget: Air Lease Corporation Président et PDG Steven Udvar-Hazy (L) pose avec Boeing Commercial Président et PDG Ray Conner (R) après une cérémonie de signature à l'aéroport du Bourget, près de Paris le 18 Juin 2013 et sur le 50e international salon du Bourget. Boeing a annoncé mardi qu'elle a lancé le Dreamliner 787 à 10, le troisième membre de la famille 787. Engagements de lancement des clients pour le 787-10 comprennent Air Lease Corporation avec 30 avions.

FRANCE, Boeing a annoncé le lancement du Dreamliner 787-10, le troisième membre de la famille 787.

PARIS, La compagnie américaine Boeing a annoncé mardi au Bourget avoir reçu des commandes de cinq compagnies pour 102 exemplaires de son futur Dreamliner B787-10, lançant officiellement ce programme, qui génère déjà près de 30 milliards de dollars de ventes au prix catalogue.

“Boeing lance officiellement aujourd’hui le 787-10”, a déclaré le PDG de Boeing Jim McNerney, la firme de Seattle précisant que la première livraison était prévue pour 2018.

Au total, elle comptabilisait 102 engagements fermes d’acquisition auprès de cinq clients, après l’annonce de commandes du loueur américain ALC et d’United Airlines au deuxième jour du salon du Bourget.

Boeing n’a pas communiqué sur le montant de ces contrats mais le prix catalogue du 787-10 est de 290 millions de dollars, selon un porte-parole de la compagnie. Au prix catalogue, le total des commandes se monte à 29,58 milliards de dollars.

Le PDG d’ALC, Steven Udvar-Hazy, a annoncé une commande de 30 exemplaires de ce futur avion, version agrandie du Dreamliner qui pourra transporter jusqu’à 320 passagers. Le Dreamliner est en concurrence directe avec l’A350 d’Airbus.

Dans une conférence de presse à peine audible au chalet de Boeing au Bourget, M. Steven Udvar-Hazy, l’inventeur du leasing d’avions, a souligné qu’avec un rayon d’action de 7.000 nautiques (près de 13.000 km) cet appareil aurait l’avantage de relier 97% des villes actuellement desservies par des longs courriers.

Le constructeur de Seattle a aussi annoncé une commande de 20 exemplaires de la part de la compagnie américaine United Airlines et une autre de 12 appareils d’IAG, la compagnie née de la fusion de British Airways et Iberia.

A ces annonces viennent s’ajouter celles déjà connues: 10 appareils commandés par le loueur Gecas, annoncée lundi au premier jour du salon aéronautique du Bourget, et 30 de la part de Singapore Airlines annoncée fin mai.

Sur les 12 commandes de United, dix sont des conversions de commandes existantes de 787-8 ou de 787-9, a précisé Boeing.

ALC a également commandé trois 787-9 supplémentaires, portant ses commandes totales de 787 tous modèles confondus à 45. Le 787-9, qui doit entrer en service en 2014, a un prix catalogue de 243,6 millions de dollars.

Le 787-10 se positionne sur le même créneau de prix que l’A350-900, proposé à 287,7 millions de dollars, qui doit entrer en service d’ici la fin 2014.