Des critères « simples mais stricts »

Un cybercafé à Kintambo-Magasin plante le décor de la DV Lottery.

Un cybercafé à Kintambo-Magasin plante le décor de la DV Lottery.

De l’inscription, à l’obtention du visa, en passant par la connaissance des résultats, participer à la Loterie  est une sorte de parcours du combattant. Le vice-consul de l’ambassade des états-Unis reconnaît que les critères d’éligibilité pour obtenir le visa sont « simples mais stricts. » Les inscriptions au programme de la loterie DV-2016 doivent être soumises en version électronique, entre le 1er octobre à 20 heures (heure de Kinshasa) et le lundi 3 novembre à 20 heures (heure de Kinshasa). Le formulaire d’inscription est obtenu à une seule adresse : www.dvlottery.state.gov. Le Département d’état américain conseille toujours aux candidats de s’engager dès le départ pour éviter la saturation du réseau qui se produit souvent pendant les dernières semaines, à cause d’un « flux élevé de demandes ». Mis en place depuis 2005, le système d’inscription électronique rend la procédure plus rapide, efficace et plus sûre. Il permet de détecter les enregistrements multiples et d’échapper aux réseaux maffieux doués dans l’arnaque sur le net. Pour chaque édition, le candidat ne peut s’enregistrer qu’une seule fois. Aussi, doit-il se rassurer qu’il a fourni toutes les informations nécessaires. Aucun détail n’est à négliger, au risque de voir la candidature annulée. Les informations à donner sur la fiche d’inscription électronique concernent, entre autres, l’identité de la personne (nom, date et lieu de naissance, sexe, pays d’admissibilité, adresse postale, pays de résidence, numéro de téléphone, adresse e-mail, niveau d’études et état-civil). Les noms des candidats doivent s’écrire selon l’ordre établi dans leurs passeports. Le candidat peut indiquer le nom de ses enfants et voyager avec eux, sauf ceux qui sont mariés et âgés de plus de 21 ans. Il n’y a pas d’âge minimum pour s’inscrire au programme, mais l’obligation d’avoir un niveau d’études secondaires ou une expérience professionnelle de deux ans au moment de la demande disqualifie, de facto, les candidats âgés de moins de 18 ans.

Tout se joue dans la qualité de la photo        

Les exigences photographiques sont également de rigueur. Voilà pourquoi la plupart des candidats, en RDC, préfèrent aller dans les cybercafés qui leur offrent l’avantage d’avoir des photos conformes aux normes imposées par le Département d’état américain. Ces  cybercafés disposent d’appareils professionnels pour ce faire. La photo du candidat doit répondre aux spécificités techniques comme le JPEG (Joint Photographic Experts Group), avoir une taille maximale de 240 kilo-octets (240 KO), une dimension limitée à 600 pixels de longueur comme de largeur et une image en couleurs de 24 bits. « Tout se joue dans la qualité de la photo », indique Raymond Lukebana Mvuama, gérant d’un cybercafé à Binza-Delvaux. Une fois le dossier validé, le candidat recevra un accusé de réception avec un numéro de confirmation. Un rendez-vous sera alors pris à partir du 5 mai 2015 afin qu’il prenne connaissance des résultats du tirage en consultant la rubrique Entrant Status Check  du site Internet du programme (www.dvlottery.state.gov). La sélection des candidats est aléatoire et se fait électroniquement. Aucun pays ne peut dépasser 7 % de 50 000 personnes qui sont sélectionnées à travers le monde, chaque année. « Les candidats sélectionnés seront dirigés vers une page de confirmation qui leur donnera d’autres instructions, dont des informations sur les frais à payer pour pouvoir immigrer aux états-Unis. La rubrique Entry Status Check sera le seul et l’unique moyen par lequel les candidats seront informés de leur sélection au programme DV-2016 », précise le Département d’état. Les sélectionnés ne seront pas informés par courrier électronique, tandis que les non-sélectionnés connaîtront leur sort via la rubrique en ligne Entrant Status Check.

Prise en charge         

Les ambassades et les consulats des états-Unis ne fournissent pas la liste des candidats sélectionnés. Afin de bénéficier d’un visa de la diversité pour immigrer aux états-Unis, les personnes choisies par tirage au sort doivent remplir toutes les conditions d’admissibilité prévues par la loi américaine. Ces conditions peuvent entraîner un examen approfondi des demandes et requérir un certain temps nécessaire au traitement du dossier.  Le traitement des inscriptions et la délivrance des visas aux candidats sélectionnés ainsi qu’à leurs membres de famille qui remplissent les conditions d’éligibilité doivent avoir lieu avant le 30 septembre 2016 à minuit. Les membres de famille ne peuvent pas obtenir de visas pour suivre et rejoindre le candidat principal aux états-Unis après cette date.  Chaque année, des millions de personnes participent au programme pendant la période d’inscription. Ce volume important entraîne une énorme quantité de travail de sélection et de traitement des dossiers acceptés dans les ambassades et consulats.  Un candidat sélectionné va recevoir un courrier électronique pour une entrevue de visa après avoir suivi les instructions de notification dans la rubrique Entrant Status Check. Les courriels envoyés au candidat pour l’entrevue ne contiendront pas d’informations concernant les dates et heures de rendez-vous. Seuls les sites internet qui ont un nom de domaine « gov » sont officiels. Pour les visas et le voyage, le candidat doit prévoir au moins 1000 dollars, selon Alex Litichevsky, qui précise que « le voyage aux états-Unis et l’intégration sociale de l’immigré sont laissés à sa propre charge et qu’aucune prise en charge n’est assurée par le gouvernement américain sur place. » L’actuelle édition est appelée DV-2016 car le processus court jusqu’en 2016. L’agence de l’immigration américaine ou les consulats ne commencent à traiter les dossiers des gagnants qu’à partir du 1er octobre 2015 jusqu’au 30 septembre 2016, pendant la période qui couvre l’année fiscale de l’agence de l’immigration.  Aux états-Unis, une carte verte accordant le statut de résident permanent est octroyée au candidat par le Kentucky Consular   Center (KCC). Pour expliquer aux candidats toutes ces étapes, des sites internet ou encore des agences se créent à travers le monde.

 

INFO BOX

  • Pour le programme DV-2016, les pays suivants ne pourront plus présenter de candidats car ayant franchi la barre de 50 000 personnes immigrées aux états-Unis au cours des cinq dernières années :
  • Bangladesh, Brésil, Canada, Chine, Colombie, République Dominicaine, équateur, Salvador, Guatemala, Haïti, Inde, Jamaïque, Mexique, Nigeria, Pakistan, Pérou, Philippines, Corée du Sud, Royaume-Uni (à l’exception de l’Irlande du Nord).