Kinshasa dément que Kagame et Kabila se soient vus “en aparté” à Kampala

ISAAC KASAMANI [AFP] - Le président rwandais Paul Kagame

ISAAC KASAMANI [AFP] – Le président rwandais Paul Kagame

KINSHASA, (AFP) – La République démocratique du Congo (RDC) a démenti jeudi que son président Joseph Kabila ait rencontré son homologue rwandais Paul Kagame “en aparté” en marge d’un sommet régional à Kampala, comme l’avait affirmé le ministère des Affaires étrangères ougandais.

“Cette rencontre n’a pas eu lieu en aparté”, a déclaré à l’AFP André Ngwej Katot, directeur de la presse présidentielle de la RDC.

“Le président Joseph Kabila n’a pas rencontré ce jeudi 5 septembre en aparté au sommet de la CIRGL (Conférence internationale sur la région des Grands Lacs) à Kampala le président rwandais Paul Kagame”, a ajouté ce proche collaborateur de M. Kabila.

“Ils se sont rencontrés avec tous les chefs d’Etat” et de gouvernement présents à cette rencontre de la CIRGL, a encore dit M. Katot.

Plus tôt, le porte-parole du ministère ougandais des Affaires étrangères, Elly Kamahungye, avait affirmé à l’AFP qu’une série d’entretiens, dont un entre MM. Kabila et Kagame, avait retardé l’ouverture de ce sommet destiné à permettre une reprise du dialogue entre le gouvernement de Kinshasa et les rebelles congolais du Mouvement du 23 Mars (M23). Il n’avait cependant pas précisé si les deux présidents s’étaient rencontrés seul à seul ou en présence d’un médiateur.

Kinshasa et l’ONU accusent Kigali de soutenir militairement le M23, qui a pris les armes contre l’armée congolaise en mai 2012 dans la province minière du Nord-Kivu, frontalière du Rwanda, ce que Kigali a toujours démenti.

Les dirigeants de la CIRGL ont exigé jeudi, à l’issue de leur sommet que la rébellion congolaise du M23 cesse “toute activité militaire” et que ses négociations avec Kinshasa reprennent “dans les trois jours”.