La Syrie pousse le pétrole en Asie à la hausse (106,49 USD)

KAREN BLEIER [AFP]

KAREN BLEIER [AFP]

SINGAPOUR, (AFP) – Les cours du pétrole s’affichaient en hausse mardi matin en Asie, en raison d’une montée des tensions au Moyen-Orient et la possibilité de représailles contre le régime syrien après une attaque chimique présumée.

Lors des échanges matinaux, le baril de “light sweet crude” (WTI) pour livraison en octobre gagnait 57 cents à 106,49 USD. Le Brent de la mer du Nord à échéance octobre prenait 45 cents à 111,18 USD.

Selon Kelly Teoh, analyste chez IG Markets Singapore, les opérateurs anticipent une action contre la Syrie, après l’attaque présumée aux armes chimiques conduite la semaine dernière près de Damas, envers des civils. “Tout va dépendre de la façon dont la communauté internationale va réagir”, a-t-elle dit.

“Si la probabilité d’une réponse militaire américaine s’accroît, ça va attiser la tension au Moyen-Orient et affecter la stabilité de cette région clé pour la production de pétrole, provoquant une hausse des cours”, ont renchéri les analystes de Phillip Futures dans une note.

La Maison Blanche et le département d’Etat ont indiqué lundi que l’utilisation d’armes chimiques était à leur yeux établie, mais un petit doute plane encore sur leur provenance. Le régime de Damas et les rebelles se sont mutuellement accusés d’y avoir eu recours.

“Des armes chimiques ont été utilisées en Syrie”, a déclaré le secrétaire d’Etat John Kerry, pour la première fois aussi catégorique: “c’est indéniable”.

Sans désigner de coupable, M. Kerry a assuré que “le président (Barack) Obama pense que ceux qui ont recours aux armes les plus atroces contre les populations les plus vulnérables de la planète doivent rendre des comptes”.

La veille, le baril de “light sweet crude” (WTI) pour livraison en octobre avait cédé 50 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s’établir à 105,92 dollars.

A Londres dans les échanges électroniques, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre avait cédé 10 cents à 110,94 dollars.