Le président kényan annonce la mort de son neveu dans l’attaque de Nairobi

[AFP] - Président Uhuru Kenyatta du Kenya (G) se prépare à faire sa déclaration à la nation à la State House à Nairobi

[AFP] – Président Uhuru Kenyatta du Kenya (G) se prépare à faire sa déclaration à la nation à la State House à Nairobi

NAIROBI,  (AFP) – Le président kényan Uhuru Kenyatta a annoncé dimanche que son neveu et la fiancée de ce dernier figuraient parmi les 59 personnes tuées dans l’attaque, toujours en cours, d’un centre commercial de Nairobi, où se trouvent encore “de nombreux civils innocents”.

“Nous punirons rapidement et très douloureusement les organisateurs” de cette attaque, revendiquée par les islamistes somaliens shebab, a déclaré M. Kenyatta, ému, dans un discours devant la presse.

“Ils devront payer pour leurs actes ignobles et bestiaux”, a-t-il ajouté, répétant que son pays ne se laisserait pas “intimider”.

“Je ressens de la douleur pour chacune des vies que nous avons perdues, et je partage la peine de notre Nation”, a poursuivi le chef de l’Etat.

Plus de 1.000 personnes ont été secourues depuis le début de l’attaque samedi en début d’après-midi dans le centre commercial.

Mais 10 à 15 assaillants — apparemment des femmes et des hommes — se trouvaient encore dimanche dans le bâtiment, tout comme “de nombreux civils innocents”, a poursuivi M. Kenyatta.

La prise d’assaut du centre commercial Westgate, un lieu bondé de Kenyans et d’expatriés le week-end, a été revendiquée par les insurgés islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Ces derniers ont dit avoir agi en représailles de l’opération militaire lancée par le Kenya en Somalie fin 2011.