Mondial-2014, Sénégal-Côte d’Ivoire : les déclarations

Mondial-2014_content

par AFP

Sabri Lamouchi (sélectionneur de la Côte d’Ivoire): “On a effectivement trop reculé. On savait que les Sénégalais allaient tout tenter. On savait qu’il allait y avoir énormément de duels et il y en a eu beaucoup. Vraiment beaucoup. En seconde mi-temps, nous avons trop soufferts. En première, nous aurions pu avoir des possibilités avec plus de justesse dans la dernière passe. On a très peu joué, on n’arrivait pas à faire trois-quatre passes d’affilée. Ça a été compliqué, mais il y a des matches comme ça. C’est pour ça que j’ai été très en colère à la fin du match aller (avec le but encaissé dans le temps additionnel, ndlr) car je savais qu’un mois après, ça serait un autre match. Je l’ai dit toute la semaine aux joueurs. Les Sénégalais ont fait une très grande prestation, ils nous ont mis en grande difficulté. Sur l’ensemble des deux matches, je pense que c’est mérité. Très sincèrement, malgré les souffrances pendant 18 mois, je suis très fier. Les joueurs ont fait des efforts, on a essayé tant bien que mal de construire quelque chose. On doit continuer dans cette voie-là. Que la Côte d’Ivoire soit représentée pour la 3ème   fois consécutive, qui plus est au pays du football, le Brésil… Je pense que le peuple ivoirien, qui a souffert comme nous ce soir, doit être fier de ses Éléphants”.

Alain Giresse (sélectionneur du Sénégal): “Tout a été fait sauf l’essentiel, à savoir marquer plusieurs buts. Il y a donc fatalement des regrets. On est très fiers d’avoir produit ce match là mais ça ronge… C’est le genre de match qui fait mal. Cette rencontre marquera l’équipe et les joueurs, et laissera des traces émotionnellement. C’est vrai que de ne pas jouer à Dakar nous a pénalisés. Être poussés par 50.000 ou 60.000 spectateurs, ça aurait été autre chose”.

Didier Drogba (attaquant de la Côte d’Ivoire): “Ça sera la troisième coupe du monde d’affilée pour un petit pays comme la Côte d’Ivoire. Je suis fier de faire partie de cette aventure-là et d’entrer dans l’histoire du football de mon pays avec cette troisième qualification consécutive. Bravo au Sénégal qui malgré le score n’a jamais baissé les bras et a joué crânement sa chance. On est content, on va rentrer chez nous et savourer. On a envie de faire quelque chose d’intéressant à cette coupe du monde. Les deux précédents ont été difficiles. Là on espère avoir un peu plus de chances et passer au moins le premier tour”.

Salomon Kalou (attaquant de la Côte d’Ivoire): “Ça n’a pas été facile mais quand on décide de travailler ensemble, de bosser les uns pour les autres, on est récompensé. Même si certains vont dire qu’à la fin on ne méritait pas. On avait à cœur de bien débuté le match mais on est tombé sur une bonne équipe du Sénégal. Ils ont mis de longs ballons dans notre défense et on n’a pas trouvé les solutions, à mettre le ballon à terre. Mais dans les moments difficiles, l’important c’est de savoir faire le dos rond. (Sur son but) Il n’y a pas de revanche à prendre. Le football est un jeu d’équipe, je fais partie de la sélection, le plus important c’est d’aller au Mondial. Tous les joueurs méritent cette récompense”.